Une coopérative funéraire pour des enterrements laïcs et écolos à Bordeaux

Pour parler librement de la mort sans passer par la case psy, Edileuza Gallet anime des « Cafés mortels » à Bordeaux. Cette psychanalyste travaille désormais à la création d’une coopérative funéraire, qui veut proposer des cérémonies laïques, des enterrements écologiques et un accompagnement des familles.

Depuis 10 ans, Edileuza Gallet anime à Bordeaux des groupes de réflexion sur la spiritualité. Son association, Syprès, organise notamment les « Cafés mortels », ouverts à tous, qui permettent d’échanger sur les problèmes et angoisses liées à la perte d’un proche.

Psychanalyste, Edileuza Gallet veut désormais transformer Syprès en coopérative funéraire, qui proposera des cérémonies laïques, un accompagnement psychologique de la famille et un enterrement écologique. Ce modèle, importé de Suisse et du Québec, est encore peu répandues en France.

La suite de l’entretien sur Rue89.Bordeaux