PORTRAIT – « Je me sens utile et actrice du changement »

3 questions à Angélique Bodet, sociétaire. Psychologue en EHPAD et en libéral, angélique propose des ateliers sur le conte et des groupes de paroles pour permettre aux résidents d’évoquer leurs défunts.

Qui es-tu, quel est -ton métier ?

Je m’appelle Angélique Bodet, je suis psychologue en EHPAD (Bègles et Pauillac) et en libéral (Blanquefort) depuis 5 ans. En EHPAD, j’accompagne les résidents ainsi que leurs familles, et cela dès leur entrée jusqu’à leur départ. Au sein de ces institutions, je mène également des ateliers. En ce moment, je propose des ateliers « conte ». En cabinet, je reçois les enfants, les adultes de tout âge pour du soutien psychologique ou de la thérapie. Je propose ce type d’accompagnement au cabinet mais aussi en marchant lors de balades.

Pourquoi es-tu impliqué dans Syprès et sous qu’elle forme ?

J’ai connu Syprès par l’intermédiaire d’une amie qui a pensé que je pourrai y trouver de l’intérêt. En effet, à ce moment-là j’avais mis en place au sein de l’EHPAD de Bègles un Arbre du Lien et je proposais des temps de paroles aux résidents pour évoquer leurs défunts. C’est ainsi que j’ai pu rencontrer Edileuza et Olivier. J’ai rapidement participé à un premier LABs sur la Danse, puis un deuxième sur l’image et enfin, dernièrement au sujet du Conte. Je participe aux LABs et je parle de Syprès au quotidien en EHPAD, mais aussi à mes collègues psychologues et tout autre professionnel intéressé par le sujet.

Pourquoi est-ce intéressant pour toi de venir au LAB ?

Lors des LABs j’ai l’impression de participer à un projet collectif changer de regard sur la mort. Je me sens utile et actrice du changement. J’apprécie de transmettre mes connaissances, mon expérience, mes idées. Cela permet d’enrichir ma pratique professionnelle et de m’enrichir également sur le plan personnel. J’aime rencontrer d’autres professionnels lors de ces LABs car j’apprends beaucoup d’eux et cela me permet également d’enrichir mon réseau et de faire connaître ma pratique professionnelle.

Propos recueillis par Léa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *